L'odorat canin: un scanner ultra puissant

Publié le par fidelecanin

Tout le monde reconnait maintenant que les chiens font des signaux d'apaisement. L'un des plus connus est sans contredit celui de se lécher le nez. En fait, se lécher le nez peut signifier trois choses: 1) le chien a faim, il se lèche les babines; 2) le chien est stressé, il fait un signal d'apaisement; 3) le chien collecte de l'information sur son environnement. Oui! Le chien collecte une tonne d'informations par ce simple geste. Voici comment.Le chien possède un cortex cérébral à la différence de l'humain qui lui, a un néo-cortex. Il est sans contredit plus développé que celui du chien mais pas dans toutes ses sphères. En effet, du côté olfactif, nous sommes de véritables handicapés en comparaison avec le chien: le système olfactif canin est 1000000 fois plus puissant que le nôtre. Il a mille fois plus de récepteurs que nous et ils sont bien plus puissants.Cent milliards de neurones, dont 50,000 connexions par neurone, composent le cortex cérébral canin. Mais saviez-vous qu'un tiers de ces neurones seulement sont consacrés à la fonction olfactive?Sentir pour un chien, revient à faire une collection d'informations (odeurs et phéromones qui sont de véritables messages chimiques). C'est LE principal organe de la perception chez le chien, celui de l'olfacoception. Voilà une donnée importante pour qui veut comprendre le comportement canin. Parce que non, se lècher le nez n'est pas toujours un signal d'apaisement quand on parle de comportement canin.Pour le chien, le fait de sentir établit une connexion directe avec le cerveau par deux entrées: par la grande zone de capteurs située dans le museau ou l'éplithélium et par un organe située au palais du chien qui envoie toute l'information au cortex cérébral pour une analyse rapide. L'épithélium olfactif est une muqueuse de la cavité nasale dont la fonction principale est la détection des molécules odorantes véhiculées par le milieu environnant l'individu (l'air ou l'eau). La zone vomeronasale ou glande de Jacobson est alimentée par l'air introduit dans la gueule mais aussi par les molécules odorantes AMENÉES PAR LA LANGUE. Votre chien ne sent donc pas seulement par le nez mais aussi par la gueule! Lorsqu'il sort la langue, il capte des odeurs et les transmet directement au cerveau. Un chien qui sort la langue n'est pas toujours en signal d'apaisement, ni à se lécher les babines, MAIS IL EST TOUT SIMPLEMENT EN TRAIN DE COLLECTER DES INFORMATIONS SUR CE QUI L'ENTOURE. Et ce simple geste lui apporte tellement d'informations, bien plus que ne pourrait le faire sa vue ou son ouïe.Le chien apprend donc énormément par les odeurs: il fait des associations. Telle odeur signifie telle chose chez ses congénères. Une autre vient lui donner des informations sur un comportement humain. Un chien qui nous lèche prend énormément d'informations sur nous, notre état émotionnel et hormonal. Pour illustrer mes propos, voici une courte vidéo où l'on peut voir mes chiens en promenade où ils ont le droit de ne pas marcher au pied. Surveillez bien mon border collie, Panda qui sort la langue à quatre reprises pour prendre le pouls de son environnement, une véritable collecte d'informations! Attention.... c'est rapide et subtile! VIDÉO(Sources: https://fr.wikipedia.org/wiki/Organe_voméro-nasal, Ken Mccort, Learn to think, Lecture at PPG EVENT 2015)

L'odorat canin: un scanner ultra puissant

Publié dans comportement