Le grognement: plus qu'un avertissement.... Une bonne nouvelle!

Publié le par fidelecanin

​Probablement le signal le plus incompris du langage canin, le grognement est bien plus un avertissement, il faut le voir comme une bonne nouvelle!

Le langage canin n'étant pas un langage aussi élaboré que celui des humains, qui possèdent toute une variété de mots et d'attitudes pour signifier leur mécontentement, le chien se sert du jappement, des pleurs et du grognement pour indiquer qu'une situation lui déplaît ou l'incommode.

Pour nous, il est plus facile de dire: "arrête, stop, non, je ne veux pas, tu me fais mal, j'ai peur, je n'aime pas ça, je suis inconfortable, je suis fâché, je te déteste, tu vas trop vite, j'ai fait un saut, je ne comprends pas, tu vas trop loin, c'est à moi, ne me touche pas, tu m'as volé quelque chose, etc''.

Pour un chien, le grognement peut vouloir dire toutes ces expressions et bien plus. Mais il est souvent mal perçu. On le voit nous humain, comme un signe d'agressivité pure, un signe que le chien est mauvais, vicieux. Il n'est souvent pas perçu comme un élément de communication mais un état permanent.

Un chien qui grogne n'est pas nécessairement agressif. Tous les chiens ont utilisé ou utiliseront le grognement un jour où l'autre dans leurs relations avec les autres chiens, dans leurs jeux par exemple. Et cela ne signifie pas qu'ils ont un problème de comportement.

Si on le voit comme une communication, le grognement devient alors une bonne nouvelle au sens où il nous indique que quelque chose ne va pas et que le chien nous en a fait part au lieu de mordre! Un chien qui grogne est souvent très bien inhibé. Il ne passe pas à l'acte de mordre rapidement et sans avoir utilisé d'autres signaux avant.

​Mais que faut-il faire quand un chien grogne? Surtout ne pas le punir et le gronder car cela pourrait couper la conversation que votre chien a débuter avec vous et cacher cette communication. Il serait alors beaucoup plus imprévisible et dangereux de ne pas connaître ses intentions. Mais il faudra AGIR rapidement pour changer ce comportement.

Un chien qui grogne vous indique donc que quelque chose ne va pas. Il sera alors très sage de tenter de lui faire accepter une situation dans le respect total de l'animal. Il faudra pour ce faire, avoir recours à deux techniques: la désensibilisation systématique et le contre-conditionnement.

La désensibilisation systématique vise à changer une émotion négative en positive. Associez quelque chose que le chien adore (nourriture, un jouet, une activité) à quelque chose qui fait grogner un chien. Cette intervention ne fait pas augmenter le comportement en le récompensant, mais comme il est présenté AVANT que le comportement se déclenche, il fait plutôt changer l'émotion qui y est reliée.

Un chien qui a peur de quelque chose, peut se mettre à grogner pour nous informer de son inconfort et son inquiétude. Par exemple: un chien qui grogne à l'approche du coupe-griffe, veut dire qu'il en a peur et ne veut pas qu'on lui coupe les griffes. Si on présente une nourriture très appétissante en même temps que le coupe-griffe et AVANT que le chien ne grogne, il aura tendance à penser que le coupe-griffe est une bonne chose. Graduellement approchez le coupe-griffe de sa patte, actionnez-le et ensuite, coupez une griffe tout en présentant de la nourriture. La peur aura fait place à la joie de se faire couper les griffes!

Le contre-conditionnement vise à enseigner un comportement contraire, un comportement de remplacement. Par exemple: mon chien border collie grognait quand arrivaient des gens sur notre propriété. Mon chien adore jouer au frisbee et il peut tout oublier quand on y joue. J'ai alors associé l'arrivée des gens au jeu du frisbee. Maintenant, quand des gens arrivent chez moi, mon chien les regardent, peut japper pour m'avertir, mais ne grogne plus. Il me regarde et veut jouer au frisbee. Les étrangers annoncent maintenant quelque chose de positif pour lui. Il demeure vigilant sur ce qui se passe chez nous mais il les accepte tellement plus facilement maintenant!

Pour appliquer ces techniques qui sont souvent complexes, il vous faudra probablement consulter un intervenant en comportement canin. Ne tombez pas dans le piège d'engager un intervenant qui voudra punir votre chien et "établir une hiérarchie'' entre vous et le chien. Cela pourrait faire augmenter l'émotion négative et faire escalader le grognement en morsure.

Patience, douceur et science du comportement, vous serons bien plus utiles en la circonstance!

 

Danielle Gauthier De Varennes 

Éducateur canin comportementaliste 

Le grognement: plus qu'un avertissement.... Une bonne nouvelle!

Publié dans comportement