L'apprentissage d'un événement unique

Publié le par fidelecanin

Les chiens vivront 2 périodes de peur au cours de leur développement psychologique, où les événements négatifs qui surviendront durant ces périodes, pourront devenir marquants:

  1. entre la 8e et la 10e semaine (durant la petite enfance du chien). Cette période passe généralement en dessous du radar des humains qui socialisent leur chiot. Souvent dans une classe de maternelle, on verra un chiot timide (on dirait "shy" en anglais) se cachant derrière son humain. Et grâce à sa présence dans une classe de socialisation, ce chiot pourra passer par dessus sa timidité et expérimenter en relation avec les autres;
  2. une autre période qui durent 2-3 semaines entre 6 et 14 mois (durant l'adolescente du chien). Comme la période de socialisation primaire se termine vers 4 mois, les humains n'ont pas tendance à faire attention aux expériences que vivra leur chiot par la suite. C'est une erreur qui pourrait faire plonger le chiot qui vit un événement marquant, dans une période de peur intense, associée à certains éléments de l'événement. Les chiens adolescents étant devenus confiants et sur d'eux, ils deviendront inquiet, méfiant, avec des états d'âmes en dents de scie. C'est le propre de l'adolescence.

L'apprentissage d'un événement unique (''single event learning'') ou en d'autres termes un événement traumatique important et survenu qu'une seule fois, est un événement marquant où le chiot sera traumatisé pour le restant de sa vie. Parce que dans la nature, les canidés doivent apprendre en bas âge ce qui est dangereux pour eux, et une seule mauvaise situation vécue au cours de la période de 6 à 14 mois, servira à indiquer en un instant, que ce qui vient de se passer consiste en un danger mortel pour eux. Cela est une question de survie: savoir ce qui est dangereux. Cet processus est comme un commutateur qui a besoin d'être actionné une fois et pour toujours.

Comme il est impossible de tout contrôler dans la vie de notre chien, il pourrait donc survenir un événement charnière entraînant dans son cerveau, un changement drastique de comportement.

C'est ce qui est arrivé à mon chien Panda, border collie de 6.5 mois. Alors qu'il était a terminé son premier cours de groupe en obéissance (base 1), il faut attaqué par un chien à la fin d'une séance de groupe. Une bonne bataille eu lieu qui ne causa pas de blessures physiques mais un grande blessure psychologique chez mon jeune chien. De chien sociable et à l'aise avec tous les chiens, Panda devint un chien réactif à 300 pieds de tout ce qui ressemblait à un canidé! Un changement radical de comportement qui perdura pendant plus de 2 ans.

Heureusement, à force d'entraînement, de désensibilisation et de contre-conditionnement, Panda pu retrouver un comportement acceptable en société, pour son propre bien-être et celui des autres chiens. Il peut aujourd'hui côtoyer nez à nez des chiens étrangers amicaux. Il est encore cependant sensible à la vue de chien trop entreprenant ou ayant un comportement réactif.

En conclusion, il faut demeurer vigilant au cours de la 2e période de socialisation secondaire qui s'étale du 6 à 14 mois, car une situation amenant une grande peur, pourrait orienter le futur comportement de notre chiot, et pas pour le mieux. Restons à l'affut!

(1: source: Dr Jen's Dog Blog)

Danielle Gauthier De Varennes

Éducateur canin comportementaliste

L'apprentissage d'un événement unique

Publié dans comportement

Commenter cet article

Danielle 12/07/2016 15:18

Je suis desolee pour voys. Vous auriez besoin d'aide. Voulez vous une intervention de notre part? Etes vous au Quebec?

Broch pascale 12/07/2016 11:13

Il m est arrivée exactement la même chose avec ma femelle st Bernard, agressée par le chien de mon voisin, mais avec des blessures . Malgré tous les efforts déployé peut pas les bons vétérinaire comportementaliste soins homéopathique ostéopathe, rien n'y fait. La promenade sans muselière dans des endroits fréquenté par des chiens est quasi impossible.

Michele Paquette 12/10/2016 08:58

La nôtre c'est pareil