Petit guide pour la promenade libre dans les bois

Publié le par fidelecanin

Comme beaucoup d'entre vous, j'adore faire des promenades dans les bois avec mes chiens. Les bois regorgent de pistes et d'odeurs, ce qui peut rendre la promenade canin ultra intéressante. Par contre, elle peut devenir pour vous un enfer si vous y perdez votre chien!

Comment faire pour avoir un chien qui gambade joyeusement à vos côtés, qui profite de l'espace et des odeurs, mais qui en même temps, reste à une distance raisonnable de votre personne?

Voici un petit guide qui vous donnera la marche à suivre pour savoir comment entraîner un chien à la promenade en liberté dans les bois. L'objectif est d'avoir un chien qui se promène aisément, fait des va et vient et qui cherche à garder le contact visuel avec vous.

Tout d'abord, faisons un inventaire de ce que vous aurez besoin:

  • un harnais de marche (pour le confort de votre chien);
  • une cloche de collier (le son de la cloche pourra éloigner les bêtes sauvages, et pourra vous aider à localiser votre chien);
  • une identification attachée au harnais (nécessaire en cas de perte, même si votre chien à une micro-puce);
  • une longe d'environ 15 pieds (la longe Fidèle est faite d'une sangle glissante qui ne reste pas prise dans les branches);
  • un sifflet ordinaire ou à ultrason (pour le rappel à distance);
  • un sac d'entraînement contenant des gâteries hyper appétissantes pour votre chien. Il faut apporter des gâteries qui vont faire que le chien va tout laisser pour venir les manger. Rappelez-vous que la liberté peut être plus intéressante que la nourriture pour un chien. Vos gâteries doivent donc être géniales!
  • un cellulaire (pour votre sécurité);
  • un poivre de cayenne (si vous allez dans un secteur fréquenté par les ours noirs);
  • un couteau (on ne sait jamais si on aura pas besoin de couper quelque chose dans les bois);
  • de l'eau;
  • un plat pliable.

Avant d'aller dans les bois, il serait sage d'entraîner votre chien à:

  • savoir faire le focus sur demande (avec un "fix, watch, regarde");
  • savoir revenir sur appel à la voix ET au sifflet (car dans les bois, la voix porte moins loin). Lisez cet article qui traite du rappel;
  • savoir faire un arrêt rapide (en cas de rencontre avec un animal sauvage ou lorsque vous aurez à changer d'embranchement dans un sentier ("reste, stop ou attends"). Lisez cet article qui explique comment faire le stop;
  • savoir guider votre chien dans les directions suivantes: "en avant, à gauche, à droite". En pointant ou a la voix.

Voici la méthode que j'utilise pour entraîner un chien qui débute dans la promenade libre dans les bois:

  • placez le chien en harnais et en longe attachée à une laisse de taille;
  • débutez la marche dans des sentiers bien balisés, cela aidera votre chien à suivre un chemin bien défini;
  • faites des rappels à vide (rappels sans autre objet que de faire revenir le chien rapidement) la longe étant toujours attachée. Il faudra en faire beaucoup (20-25) à des distances différentes et des situations variées. Récompensez à l'aide de gâteries pour au moins 20 rappels et ensuite, récompensez aléatoirement (par ex: 1/3, !/5, !/2);
  • faites faire des arrêts rapides (20-25) sur demande;
  • quand le rappel est efficace et toujours bien réalisé, détachez la longe et la laisser trainer par terre;
  • faites d'autres rappels à vide en donnant des récompenses à tous les coups au début, puis aléatoirement;
  • faites faire des arrêts rapides fréquents;
  • poursuivez les rappels et arrêts à vide en renforçant au maximum (occasionnellement faire un jackpot quand le rappel a été plus difficile);
  • en cas de problème (le chien s'éloigne trop, disparait de votre vue), remettez la longe et pratiquez de nouveau les rappels et les arrêts pour un petit bout de temps, histoire de refaire un peu d'entraînement de base. Peut être que l'entraînement n'a pas été assez payant pour que le chien reste tout près.

Quelques trucs en terminant:

  • en marchant la première fois dans un sentier que je referais plus tard dans le sens inverse, je placerais stratégiquement des gâteries odorantes aux intersections dans le sentier. Si mon chien se perd, il aura tendance à y revenir, attiré par l'odeur. Aussi au retour, il aura tendance aussi à y faire des arrêts, ralentissant  ainsi sa progression¸ me laissant plus de temps pour le rejoindre;
  • un chien qui a faim, aura plus tendance à vous suivre dans le sentier, surtout si vous lui montrez que vous avez des gâteries au départ;
  • un chien peut très bien être motivé à vous suivre de façon rapprochée par un jouet qu'il adore. Ceci peut remplacer aisément la nourriture, pour un chien très motivé par les jouets;
  • entraîner un chiot adolescent avec un chien expérimenté à la marche en liberté, vous aidera à bien faire apprendre plus rapidement cet exercice;
  • dans vos premières sorties, parcourez toujours le même sentier. Votre chien reconnaitra les odeurs qui y sont et apprendra plus facilement le chemin de retour et à rester près de vous. Quand votre chien aura bien appris son exercice, variez les sentiers. De nouvelles odeurs seront alors plus stimulantes. Cela vous donnera une excellente occasion de bien tester la capacité de votre chien à vous garder à l'oeil!

Sur ce, bonne promenade!

Danielle Gauthier De Varennes

Éducateur canin comportementaliste

 

 

 

 

 

Publié dans entraînement