Jeux d'intérieur et de stimulation mentale 

Publié le par FIDÈLE CANIN

Jouer avec son humain… Apprendre… Voici deux choses dont nos chiens raffolent particulièrement. Nous sommes au cœur de l'hiver au Québec et parfois, la température nous rend la vie difficile. Qu'à cela ne tienne, chez Fidèle Canin, nous avons des idées pour chasser l'ennui des journées froides. Rien de compliqué, juste un peu d'imagination!

C'est bien connu, plusieurs chiens modernes ont une vie plutôt casanière. Pour être comblé, le chien a besoin d'exutoires physiques et instinctuels de façon quotidienne. Il doit pouvoir bouger, se dépenser et utiliser ses sens. Il apprécie être dans un environnement enrichissant et stimulant. Une vie sédentaire est trop souvent cause de stress et frustration, et il peut en découler des problèmes de comportement lorsque le chien trouve lui-même des activités pour combler ses besoins. On dit que la dépense énergétique qui résulte d'une activité de stimulation mentale est 10 fois plus grande que celle d'une activité physique. Bien sûr, ce n'est qu'approximatif et dépendra du niveau de participation du chien.

Tout d'abord, considérez l'âge, la race, la taille et l'état de santé de votre chien dans vos choix d'activités. Réfléchissez sur les raisons pour lesquelles cette race à vu le jour : quelles étaient ses tâches, son histoire? Ceci risque fort bien de vous guider vers les jeux que votre chien préfèrera et dans lesquels il performera. Est-ce un chien d'eau, un chien avec un fort instinct de prédation, un chien de terrier, un chien dont l'odorat est particulièrement développé? Pesez les risques et bénéfices pour une activité choisie. Certains jeux peuvent s'avérer dangereux et devraient être évités. Voici des exemples: tenter de faire de l'agilité avec un chien qui souffre de troubles musculo-squelettiques; lancer un bâton de bois ou une roche pour jouer à rapporter (risque élevé de blessures).

En toutes circonstances, il est impératif d'éviter d'utiliser la punition (1). Par définition, le jeu se doit d'être plaisant. Ne jamais punir un chien qui ne saisi pas bien le contexte, l'éducatif (code-clé ou commande) ou qui ne s'intéresse pas au jeu. Si le chien ne performe pas selon vos attentes ou semble ne pas comprendre ce qu'on attend de lui, il est très probable que cela est dû à un manque de clarté dans votre communication avec lui. Il est inutile de tenter de leur expliquer les règles du jeu ou de perdre patience (ce qui aurait des effets néfastes). Si cela n'est pas possible pour vous, il est préférable de remettre la séance à plus tard ou à une autre journée.

Êtes-vous prêts? À vos jeux!

(1) Nous référons ici à la punition positive, c'est-à-dire, l'ajout d'un stimulus désagréable afin de diminuer les probabilités qu'un comportement se répète.


La bouteille aux trésors 

But: arriver à libérer les « trésors » d'une simple bouteille en plastique. Difficulté: 1/3

Ce qu'il vous faut : friandises, bouteille de plastique, rouleau de papier de toilette vide.

Technique: on retire l'anneau de plastique de la bouteille mais on conserve le bouchon. On fait un petit trou dans la bouteille, juste assez gros pour passer une friandise. On insère le rouleau de papier de toilette en le pliant. On ajoute les friandises et on met le bouchon en place. Nous venons d'inventer un jouet distributeur de friandises. Si le chien est nourri de croquettes, on peut y mettre sa ration et le laisser travailler pour qu'il obtienne son repas.

« Magie-magie » ou le jeu des trois cônes 

But: jeu de recherche de friandises et d'auto-contrôle. Difficulté: 2/3

Ce qu'il vous faut : friandises, 3 cônes (magasins à rabais ou grandes surfaces).

Technique  votre chien est en « assis » devant vous. Les 3 cônes sont en ligne entre vous et lui. Vous cachez une friandise sous l'un des cônes et dites « cherche ». Lorsque le chien touche le bon cône du nez (ou s'il le bascule carrément avec sa patte, pour les chiens moins délicats!) vous lui laissez prendre la friandise. Pour augmenter la difficulté, vous mettez la friandise puis mélangez les cônes devant lui, en les interchangeant de place. Il n'a pas le droit de bouger avant l'éducatif «cherche ». S'il tente de trouver la friandise pendant que vous essayez de l'installer, il n'y a pas droit (on la reprend dans sa main) et on replace le chien en «assis-reste » un peu plus loin du jeu. Si ce n'est toujours pas possible, le jeu prendra alors la forme d'un entraînement du «assis-reste », ce qui est tout aussi exigeant et stimulant au niveau mental!

Zig Zag à quatre cônes (pour les plus ambitieux!)

But: apprendre au chien à se déplacer gauche/droite sur une ligne comportant 4 cônes. Difficulté: 3/3

Ce qu'il vous faut : friandises, 4 cônes (magasins à rabais ou grandes surfaces)

Technique: étape 1. Les cônes sont placés 2 par 2 (ils forment un carré). Le chien doit passer au milieu en ligne droite et on récompense au bout. On répète dans la même direction jusqu'à ce que le chien comprenne et le fasse seul. Étape 2. On déplace un couple de 2 cônes de quelques pouces vers la droite afin de briser la ligne, toutefois elle doit rester évidente pour le chien puis on récompense chaque réussite. Étape 3. On déplace encore un peu plus les 2 mêmes cônes et on répète le manège jusqu'à ce que le chien fasse un changement de direction évident. Étapes 4 et 5. Ces étapes consistent à désaligner les couples de cônes afin de former de plus en plus notre zigzag. Étape 6. Le but est d'arriver graduellement à installer les cônes sur une ligne droite. C'est un travail de répétition et de construction. Toujours garder en tête de mettre le chien en position de succès, c'est-à-dire que le chien doit facilement réussir les essais. On n'ira pas plus vite que ce que le chien est en mesure d'apprendre.

 

 

 

 

 

Le ballon-plaisir JW® Hol-ee Roller

But: trouver les friandises ou la nourriture à l'intérieur des morceaux de polar. Difficulté: 1-2/3

Ce qu'il vous faut : friandises, ballon JW® Hol-ee roller, foulard ou morceau de tissu en polar.

Technique: découpez le foulard en bandelettes d'environ 3 pouces. Faites un nœud lâche avec chaque pièce et y insérer des friandises ou la nourriture du chien. Vous pouvez laisser des pièces de tissu sans nourriture. Ensuite, placez toutes les pièces de tissu à l'intérieur du ballon. Voilà! Votre chienne devra fouiller, rouler, tirer, pousser, secouer le ballon afin d'obtenir ses surprises. *Attention de superviser votre chien si vous croyez qu'il pourrait peut-être avoir l'idée de manger les morceaux de tissu!

La balle à surprise

But: arriver à libérer les friandises ou la nourriture d'une balle de tennis. Difficulté: 2/3

Ce qu'il vous faut : friandises, balle type tennis (conçue pour les chiens).

Technique: faire une entaille dans la balle de tennis, environ le tiers ou la moitié de la largeur de la balle. On presse la balle pour ouvrir la fente et on y insère les friandises. Le chien doit réussir à les faire sortir. Ce n'est pas si simple que ça peut en avoir l'air.

*Note : le matériel feutré des balles de tennis régulières peuvent causer de l'abrasion à l'émail des dents. Nous recommandons des balles fabriquées pour les chiens.

Le tapis d'enrichissement

Disponible sur notre site Fidèle Canin à l'adresse suivante http://www.fidelecanin.com/autres.htm
Une super activité de stimulation pour votre chien. Un bon moyen de l'occuper ou de ralentir l'ingestion de son repas de croquettes. En polar et caoutchouc, 12x12 pouces, fabriqué au Québec, lavable, couleurs variées.


Obéissance, éducation et nouveaux trucs

Il est toujours temps de solidifier les apprentissages éducatifs. Il y a plusieurs vidéos disponibles, notamment sur YouTube, sur les techniques et les étapes pour montrer des trucs amusants à nos chiens. Et puis après tout, il est bien permis de montrer à un vieux singe à faire des grimaces!

Voilà de multiples façons d'occuper et de divertir votre chien à l'intérieur de la maison, pendant les journées courtes et froides de l'hiver. La limite sera votre imagination et bien sûr, la faisabilité et la sécurité de vos idées. Si la température le permet, pensez aussi à aller faire une courte marche avec pitou au moins une fois par jour. C'est essentiel pour leur bien-être. Bon hiver!

Lucie Malouin, étudiante en comportement canin
Elle est diplômée Magister CynoDo® Professionnel (MCP) et membre associée du CAPPDT. Ses champs d'intérêts sont l'éthologie, la modification du comportement.

Publié dans activité

Commenter cet article