Mon chien est trop pot de colle

Publié le par FIDÈLE CANIN

Constamment dans vos jambes, couché à vos pieds ou près de vous sur le sofa, à vous regarder, Pitou ne peut vivre sans vous. Il vous suit pas à pas dans la maison, s'inquiète si vous êtes dans une pièce sans lui.  Vous faites la cuisine, à couper des légumes au comptoir, et soudain vous vous retournez pour aller à la cuisinière et vous manquez de chuter sur votre chien couché à vos pieds! Votre chien est un vrai "pot de colle"!

Cette situation est souvent le lot du chien qui vit avec une seule personne. Un lien très fort se crée. Mais il peut être aussi vécu chez un chien qui vit difficillement en autonomie dans une famille nombreuse, ou qui suit une personne en particulier. Celle qui le nourrit ou qui joue avec lui par exemple. Notre chien semble ne pas pouvoir vivre sa vie sans nous. 

Souvent, nous les avons entraînés à nous suivre étant jeunes, dans le but d'éviter les fugues, ou apprendre la marche au pied sans laisse. Mais ces entraînements peuvent avoir un effet pervers: le chien demeure constamment dans notre giron. Normal que le chien soit fortement attaché à nous, puisqu'il a été très imprégné aux humains. Et il est un être profondément social et sociable!

Mais trop c'est trop!

Alors que faire? 

Il existe une méthode simple pour régler ce problème: utiliser des cibles, loin de nous et qui sont très payantes pour le chien.

Avant de débuter cet entraînement, je vous rappelle des prémices de base qui assureront le succès de l'entreprise:

1. Lorsqu'on débute un entraînement particulier, on devra s'assurer que le chien a fait suffisamment d'exercice pour avoir un esprit calme, et un focus maximum.

2. Comme on travaillera avec de la nourriture appétissante, on aura choisi un motivateur assez élevé, comme de la viande cuite, ou de la viande séchée. On s'assurera que le chien a vraiment faim. On pourra faire sauter le dernier repas du chien et travailler avec la portion entière du repas.

3. Afin d'assurer une communication rapide avec le chien, la cible utilisée devrait être facilement repérable par le chien. Pour cet exercice, je suggère d'utiliser un coussin, un tapis, ou une petite couverture contrastante avec la couleur du plancher.

Voici la technique reste sur une cible:

Le but est de faire comprendre au chien que lorsque nous circulons dans la maison, il doit se tenir sur une cible éloignée de nous. Il n'est pas nécessaire d'exiger le positionnement du chien en permanence, mais de lui signifier occasionnellement que nous avons besoin qu'il s'éloigne de nous.

Cette technique fonctionne tres bien avec un chiot qui ne sait pas trop les demandes de base comme le assis, couché et reste. Vous placerez la cible tout près de vous au début, pour ensuite l'éloigner graduellement de vous jusqu'à la distance choisie. Lorsque votre chien se couche près de vous et ignore la cible, lancez un morceau de nourriture sur la cible. Le chien se lèvera et ira manger sur la cible. Cet partie de l'exercice s'appelle le leurre.  Il reviendra près de vous, répétez le leurre lorsque le chien s'éloigne du coussin. Quand le chien se trouve sur le coussin, dites "yes" pour marquer le comportement. On appelle cela, capturer un comportement. Répétez des captures de comportement jusqu'à ce que le chien reste de lui-même et ne descende plus de la cible. Vous pouvez capturer, une, deux, trois ou quatte pattes sur le cousin. Passez à l'étape suivante, et capturez le moment où le chien s'assoira et se couchera sur la cible. Renforcez plusieurs fois cette étape. Ensuite, travaillez le reste sur la cible. Ceci nécessitera que vous allongiez graduellement le temps du reste. Quand votre chien reste bien couché sur la cible, éloignez-vous de lui un peu, et renforcez son reste sur la cible. Faites des va-et-vient devant la cible. Renforcez toujours le reste. Si votre chien se lève, ignorez-le attendez qu'il retourne sur la cible de lui-même et renforcez le. Ne lui demandez pas de retourner sur la cible, il doit y aller de lui-même. Faites des allers-retours de plus en plus loin de la cible. Revenez renforcer le reste. La prochaine étape consiste à éloigner la cible d'où vous vous tenez. Faites-le graduellement. (VIDÉO 1 début de l'entraînement).

Travaillez le reste sur la cible dans toutes les pièces de la maison où votre chien a accès. Travaillez à diverses distances. Utilisez la cible en toutes circonstances. La cible doit signifier pour votre chien un lieu où toutes les bonnes gâteries arrivent. À la longue, diminuer les gâteries jusqu'à les laisser complètement et vous pourrez renforcer votre chien à la voix, ou à la caresse occasionnellement. 

Vous pourriez aussi leurrer le chien sur le coussin et lui demander de se coucher et de rester s'il connaît déjà ces commandements. Donc apprenez lui le assis, couché et reste au début sans aller sur le coussin. Ensuite, apprenez-lui à le faire sur son coussin. Renforcez le reste sur ton coussin en faisant des va-et-vient. Appelez-le et déplacez le sur son coussin. (VIDÉO 2)

Vous pourriez ajouter un mot sur cet entraînement, comme le mot coussin, tapis ou tout autre mot que vous auriez choisi. Mais n'abusez pas des demandes: rappelez-vous que votre chien doit y aller de lui-même sans que vous ayez à lui demander.

Il sera important, de donner des moments de proximité à votre chien. On devrait le faire alterner entre la proximité et le retour sur la cible pour qu'il apprécie vraiment ces deux positionnements.

La cible pourra également être utilisée à l'extérieur de la maison, comme chez un ami, au chalet, en voyage, sur la terrasse, ou tout simplement dans la voiture. La cible est également un jeu de choix lorsqu'on a plein de visiteurs dans la maison, à l'heure des repas, dans la chambre à coucher pour que le chien comprenne qu'il doit rester hors du lit, par exemple. 

Vous pourriez également utiliser plusieurs cibles. Comme dans la cuisine, le tapis de la porte d'entrée, dans le salon le coussin, dans la voiture le siège arrière de droite. Votre chien est capable de comprendre que tous ces endroits sont payants pour lui.

Donner un fort incitatif à rester loin de vous sur un coussin peut également se faire en donnant un kong rempli de nourriture gelée, ou un os à gruger. 

Vous aurez donc compris que le motivateur doit être plus puissant que le désir de vous suivre. Dans cela réside tout le secret de l'entreprise.

Dans votre vie de tous les jours, pour éviter que votre chien ne devienne un vrai pot de colle, privilégiez mes activités sportives avec lui et les activités d'entraînement qui renforcent aussi votre lien avec lui. Évitez de trop renforcer votre chien lorsqu'il devient trop envahissant, ou qu'il démontre des signes d'affection et de proximité trop intensément. Bien sûr, il n'est pas question de couper complètement les liens de proximité mais il faudra bien les doser. Tout est dans l'équilibre pour avoir un chien bien dans ses poils tout près de vous et loin de vous. 

En terminant, voici deux vidéos maison que j'ai tournées pour vous illustrer les deux techniques précédemment expliquées. 

VIDÉO 1.  http://youtu.be/C-IGdV4ksC8

VIDÉO 2.  https://youtu.be/-xYVLvm5jbs

Bon visionnement et bonne pratique!

 

Danielle Gauthier De Varennes

Éducateur canin comportementaliste

Fidèle Canin 

Publié dans comportement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :