CONSEIL NO.18---- POUR AVOIR UN CHIOT ÉQUILIBRÉ ET AGRÉABLE À VIVRE----Enseigner les limites territoriales au chiot

Publié le par FIDÈLE CANIN

Il peut être pratique, voire vital, de limiter le territoire d’un chiot. Surtout dans un endroit où il n’existe pas de véritable barrière. Rappelez vous qu'un chiot ne peut comprendre sans apprentissage les limites de votre terrain.

Voici une technique simple pour enseigner à votre chiot à respecter une limite territoriale. Le but ultime est de montrer à votre chiot à demeurer sur votre terrain peu importe que qui se trouve à l'extérieur et de lui permettre de traverser la limite lorsqu'il a sa laisse et fait un assis automatiquement une fois rendu à la limite.

Prenons l’exemple d’un chiot qui doit connaître la limite de sa cour bordée par une rue passante. Afin de signifier clairement au chiot l’endroit qui est interdit de passage sans la présence d’un humain, on aura installé des repères visuels tout le long de la limite non clôturée (comme une série de cônes oranges ou un ruban de couleur contrasté). J’utilise souvent de petits triangles de signalisation oranges à titre de repères. Il faut en placer plusieurs à 3-4 pieds de distance. Idéalement, cette limite devrait aussi être facile à reconnaitre pour le chiot une fois que les triangles seront enlevés. Il faut un repère visuel. Ce repère visuel pourrait être aussi une bordure de gazon, un trottoir, une haie de cèdres, etc.

En plus des repères visuels, nous donnerons au chiot quelques autres indices qui l’aideront à savoir qu’il ne doit pas sortir de cette zone sans permission : 1) le chiot devrait porter une laisse lorsque qu’il traverse vers la rue (et lorsqu’il n’aura pas sa laisse, il ne sera jamais amené à la rue); 2) le chiot devra s’asseoir à la limite territoriale pour avoir la permission de la traverser sur le signal verbal ‘’rue’’.

Voici les étapes d’apprentissage de la limite territoriale :

  1. Le chiot étant en longe de 15 pieds, il sera amené à la limite territoriale. Laissez-le s’approcher de la limite en bloquant la longe, ceci pour retenir le chiot. Il ne faut pas tirer sur la longe, mais garder le chiot à la limite permise et attendre que le chiot se tourne de lui même la tête vers vous. Dites ''yes'' et récompensez ce bon comportement en lui présentant un élément renforçateur (comme de la nourriture ou un jouet très intéressant) et il reviendra vers vous;
  2. Faites des va et vient vers la limite. Lorsque le chiot respecte la limite, récompensez-le. Demandez-lui de s’asseoir à la limite, lorsqu'il ne le fait pas, retenez-le (sans tirer) avec la longe;
  3. Continuez les va et vient mais ne dites plus au chiot de s’asseoir et attendez qu’il s’assoit de lui-même pour le récompenser;
  4. À la longue, le chiot n’aura plus besoin d’être limité par la longe, mais elle sera gardée pour la sécurité;
  5. Lorsque les va et vient seront efficaces, passez l’étape suivante qui sera de mettre un élément stimulant au-delà de limite (ce pourrait être un jouet, de la nourriture ou une personne immobile et silencieuse);
  6. Poursuivez le même entraînement avec l’élément stimulant;
  7. Lorsque le chiot est performant, ajouter le signal ‘’rue’’ pour lui permettre de traverser la limite. Je vous rappelle qu’avant de lui accorder le droit de passer, il doit être assis et porter sa laisse;
  8. La longe pourra à cette étape, être remplacée par une laisse qu’on laissera trainer par terre;
  9. Faites diverses activités sur le terrain et aléatoirement, allez reconduire le chiot à la limite sans la traverser. Occasionnellement, donnez le signal ‘’rue’’ ne fois votre chiot assis, puis, traversez la limite en lui permettant de manger la nourriture ou jouer avec le jouet qui se trouve de l'autre côté;
  10. Augmentez la difficulté en lançant une balle de l’autre côté de la limite, ou en courant en direction de cette limite mais en ne traversant pas. Le chiot doit résister et demeurez de son côté. Récompensez-le;
  11. Placez-vous de l'autre côté de la limite et récompensez votre chien lorsqu'il restera du bon côté du terrain. Au début, restez immobile et ensuite déplacez-vous le long de cette limite. Occasionnellement, avec sa laisse et une fois assis, dites au chiot le mot ''rue'' pour lui permettre de vous rejoindre;
  12. Dernière étape: laissez votre chiot libre sans sa laisse en votre présence dans les limites de votre terrain et ne traversez pas la limite avec lui car il n'a pas sa laisse;
  13. Une fois que l’exercice aura été bien assimilé par le chiot, retirez graduellement les triangles;
  14. Rappelez-vous de faire cet apprentissage très graduellement afin que le chiot soit en mode réussite. Vous aurez compris que les exigences de porter une laisse et de faire un assis avant de traverser la limite seront appliquées toute la vie du chien.

Voilà! Il s'agira d'un long apprentissage mais qui sera très salvateur pour votre chiot. Une dernière consigne: il ne faudra pas laisser le chiot sans surveillance ou sans attache sur un terrain non clôturé. Vous demeurez responsable de la sécurité de votre chiot et des accidents que celui-ci pourrait causer.

Voici une courte vidéo démontrant l’étape 3. Bonne pratique!

 

Danielle Gauthier De Varennes

Éducateur canin comportementaliste

Fidèle Canin