LES BESOINS ÉNERGÉTIQUES RELIÉS À LA RACE CANINE

Publié le par FIDÈLE CANIN

Il faut se le dire: les races rares et de travail ont la cote! Que ce soit le border collie, le beauceron, le husky, les races rares et de travail sont de plus en plus populaires chez nous. Nous rencontrons aujourd'hui des Maremme-Abruzzes, des Chiens d'eau espagnol, des Cane corso, des Shiba inu, des Border terriers, alors qu'on en voyait presque jamais avant. On était plus dans le colley, le berger allemand, le labrador et le golden retriever. Des chiens dont la génétique nous étant plus familière.

Et cela a des répercussions sur la demande en consultation comportementale canine: on se retrouve avec des comportements découlant d'une génétique de travail, des comportements dérangeants avec lesquels, on ne sait pas comment réagir.

Tous les chiens ne s'équivalent pas en termes de génétique. Un husky ne se comporte pas comme un Teckel!

On parle de plus en plus de la dépense énergétique chez le chien. Personnellement, je recommande un minimum de 5h00 ou plus d'activités par jour pour tous les chiens adultes et en santé. Ces activités peuvent être:

1. sportives (courir,  nager, tirer, tugger, sauter, etc.)

2. ludiques (chercher, rapporter, jouer avec des jouets)

3. d'entraînement, d'éducation (et de réflexion)

4. masticatoires (gruger des os, vider des kongs, etc.)

5. sociales (jouer avec d'autres animaux, faire un tour de voiture, aller chez des amis humains, etc.)

Pour les chiens de travail, dans bien des cas, je recommande 6-8h00 d'activités par jour.

Mais il ne suffit généralement pas de faire faire des activités domestiques (comme jouer à la balle) à notre chien pour combler tous ses besoins. Et marcher en laisse autour du carré de maisons n'est en rien suffisant et satisfaisant pour la plupart de ces chiens.

L'idée est de se coller le plus possible à la génétique même du chien, pour lui offrir des activités reliées à sa race. Par exemple, un husky peut très bien jouer à la balle et rapporter, mais rien de vaut être attelé à un traineau!

Pour un beauceron, rien ne vaut le travail au troupeau dans un champ! Bien sur, tous ne peuvent pas offrir ce type d'activité à leur chien. Mais on peut tenter de s'en rapprocher.

Vous ne pouvez pas faire de traineau à chien à votre husky? Qu'à cela ne tienne. Attelez-le à un petit traineau pour tirer les enfants, ou une charge comme un pneu. Offrez-lui le plaisir de tirer quelque chose!

Pour les terriers, fabriquez lui un grand carré de sable où il a le droit de creuser.

Pour les rapporteurs, chercher au nez sur de grands terrains est essentiel et constitue leur plus grand plaisir: cacher des biscuits partout sur votre terrain ou dans les bois. Lancez 2 tasses de croquettes dans la neige sèche l'hiver. Des moments de plaisir où ils pourront exprimer leur génétique.

Pour les chiens de berger, jouer avec et encercler d'autres chiens constitue une belle activité. Oui ils peuvent quelques fois "poker" (pousser avec le nez) et japper. Mais la plupart des autres chiens savent comment réagir à cela. Au pire, apprenez-lui le STOP lorsqu'il devient trop harcelant.

La course de longue distance est également très appréciée de la plupart des chiens de travail comme les lévriers et les chiens de berger. Sortez votre vélo ou votre VTT si vous ne pouvez courir (ou trouver un voisin qui peut le faire)!

Oui, il faut faire bien des efforts lorsqu'on a un chien qui a une génétique particulièrement liée au travail. Mais bien s’informer et faire cette réflexion, doivent se faire AVANT et non après l'adoption de ce type de chien. Pourvoir aux besoins génétiques et énergétiques du chien est essentiel pour avoir un animal satisfait, bien dans ses poils, exempt de problèmes de comportement.

 

Danielle Gauthier De Varennes
Éducateur canin comportementaliste
FIDÈLE CANIN

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :