VOTRE CHIEN EN RANDONNÉE: L'ÉTIQUETTE CANINE

Publié le par FIDÈLE CANIN

Le Québec regorge de sentiers magnifiques et accessibles: on a qu'a penser à nos parcs fédéraux qui accueillent les chiens, et les parcs provinciaux qui ont des sentiers qui sont accessibles aux amis canins. La plupart des municipalités en milieu forestier ont aussi des sentiers publics. Sentier "public" signifie que nous devons partager éthiquement ce bien précieux. Surtout lorsque des chiens sont présents.

Dans les sentiers québécois particulièrement connus, nous ne sommes généralement pas les seuls à parcourir ces chemins: il y a des randonneurs, des cyclistes, des routards, des cavaliers (oui, oui j'ai déjà croisé des chevaux!) et, bien sûr, plusieurs peuvent être accompagnés de chiens.

En étant de bons amants du plein air et en suivant une bonne étiquette de sentier, nous pouvons tous profiter de ces beaux espaces en même temps. Lors de randonnées avec nos chiens, nous sommes responsables de leur comportement , ils doivent être toujours en contrôle afin que ces sentiers demeurent accessibles aux chiens.

Le sujet le plus controversé sur le sentier pourrait être de savoir si un chien doit être tenu en laisse ou libéré. Suivre les règles du sentier en regardant les panneaux affichés au début du sentier ou en faisant des recherches sur le sentier à l’avance est la meilleure règle de base. Informez-vous avant de partir sur les règles spécifiques à un sentier. Personnellement, je laisse toujours une longe trainer par terre, on ne sait jamais quand j'aurai besoin de reprendre le contrôle de mes chiens.

La réalité est que tous n’aiment pas nos amis à quatre pattes autant que nous et certains chiens ne supportent pas la présence de d'autres chien non plus. La règle numéro un de l’étiquette des sentiers est de toujours demeurer courtois et de respecter les autres utilisateurs des sentiers. Si vous visitez un sentier bondé, il est probablement préférable de garder votre chien en laisse malgré tout, même si on vous autorise à le laisser libre. Sur un sentier plus isolé, vous devrez utiliser votre propre jugement. Mais au Québec, il y a peu de sentier balisé qui autorise le sans laisse.

Vous connaissez votre chien. Ainsi, lorsque vous décidez de laisser votre chien en laisse, il s’agit de comprendre et d’accepter votre chien pour ce qu’il est. Si vous êtes confiant que votre chien répondra 100% du temps au rappel et aux commandes vocales strictes, il est probablement acceptable d’être sans laisse. Dans les bois, les rencontres avec les animaux sauvages sont très possibles. Garder son chien attaché est ainsi préférable pour ne pas nuire à la faune. Vous ne voulez pas voir votre chien partir après un chevreuil et ainsi perdre votre animal dans les bois! Ceci est donc une question de sécurité pour pitou aussi!

RESPECTEZ LES AUTRES ET LE MILIEU

Capture decran 2022-07-01 095029

Lorsque vous rencontrez d’autres personnes ou animaux sur le sentier, assurez-vous de descendre sur le côté du sentier et de retenir votre chien lorsque les autres passent. Vous ne pouvez pas toujours voir le bout du sentier ou même savoir si le chien qui s'en vient est amical. Gardez toujours votre laisse rapidement disponible afin de pouvoir le remettre en laisse au besoin.
Si votre chien est nouvellement adopté ou nerveux avec les autres, et que vous n’êtes tout simplement pas sûr de son comportement, ne le laissez pas libre!

Ne laissez aucune trace de vos passages dans les sentiers. Pour ce faire: planifiez à l’avance et préparez-vous. Ayez de nombreux sacs à crottes, et ses supports à sacs. Ne laissez aucun contenant sur les sentiers, donc apportez des sacs pour tous les types de déchet.

Chaque sentier est différent, et c’est toujours une bonne idée de vérifier à l’avance pour voir quelles exigences sont nécessaires.

Éliminer les déchets correctement.
Personne n’aime voir des excréments de chien sur le sentier. Les excréments de chien sont un polluant environnemental qui peuvent contaminer les cours d’eau et mettre des parasites dans l'environnement. Il est préférable d’apporter beaucoup de sacs à crottes pour chiens et d’emballer les excréments de votre chien. Et il faut les rapporter!

Il n’est pas rare que les amateurs de sentiers mettent le sac à crottes de leur chien sur le côté du sentier pour les attraper à la sortie. Mais, il n’est pas rare non plus de les oublier là-bas. Les porte-sacs pour chiens mains libres sont une solution facile pour garder les sentiers exempts de sacs à crottes. Il s’attache solidement à la laisse de votre chien et certains peuvent transporter jusqu’à quatre sacs à crottes à la fois.

Voyager sur des surfaces durables et sur les chemins déjà tracés. Ceci pour sauvegarder le plus possible la flore et la faune. Ceci vous garanti d'avoir le moins d'impact possible sur le milieu.

Le respect des autres sur le sentier aide à renforcer la réputation des propriétaires de chiens et aide à éviter les fermetures de sentiers à la fréquentation canine. Un autre aspect de l’étiquette des sentiers est de savoir qui a le droit de passage:

• Le propriétaire du chien rencontre d’autres randonneurs sur le sentier: les propriétaires de chiens doivent céder la place aux autres randonneurs qui s’éloignent du sentier, ce qui donne aux randonneurs beaucoup d’espace pour passer.

• Le propriétaire du chien rencontre d’autres propriétaires de chiens sur le sentier: c’est généralement une bonne idée de rattacher votre chien s'il est libre, de céder et de sortir du sentier, en laissant passer l’autre personne à moins que le randonneur ne soit déjà sorti du sentier. Si votre chien ne s’entend pas avec les autres, éloignez-vous d’abord du sentier.
• Le propriétaire du chien rencontre d’autres personnes voyageant en montée sur le sentier: un randonneur qui grimpe en montée a généralement le droit de passage. Cependant, si vous avez besoin d’une pause pour faire l’ascension, il est acceptable de descendre sur le côté du sentier et de laisser passer les gens qui descendent – mais cette décision devrait être prise par la personne qui monte et clairement communiquée à la partie qui approche.
• Le propriétaire du chien rencontre un groupe sur le sentier: Le propriétaire du chien devrait quitter le sentier lorsqu’il rencontre des groupes, en particulier des cyclistes, car les randonneurs sont plus mobiles et il est plus facile de sortir du sentier.
• Le propriétaire du chien rencontre le cheval sur le sentier: Les chevaux peuvent facilement être effrayés par les chiens. Il est de la responsabilité du propriétaire du chien de s’éloigner du chemin, de préférence en descente, afin que le cheval ne se sente pas menacé – restez à la vue du cheval et ne faites aucun mouvement soudain qui pourrait surprendre le cheval.

La meilleure règle de l’étiquette du sentier lors d’une randonnée avec votre chien est de faire preuve de courtoisie en tout temps et de traiter les autres sur le sentier de la manière dont vous aimeriez être traité.

L’utilisation de bonnes pratiques de sentier garantit que nos sentiers accidentés préférés continuent d’être un lieu de détente et que l’expérience utilisateur est tout aussi agréable pour tout le monde incluant les chiens!

Une dernière remarque: on ne passe pas sur des terrains indiqués TERRAIN PRIVÉ. L'éthique, c'est aussi de respecter la propriété privée où votre présence n'est pas la bienvenue.

Sur ce, bonne randonnée!

Danielle Gauthier De Varennes
Éducateur comportementaliste canin et félin
FIDÈLE CANIN

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :