Un voleur de bas!

Publié le par fidelecanin

Un voleur de bas!

« Au secours! Mon chien se sauve avec mes bas, tire sur mon pyjama, que faire? », voilà ce qu’une cliente m’a récemment demandé.

Cette dame a constaté que plus elle courait après son chien voleur, plus elle criait et disait «non!», plus ce comportement augmentait. Cela devient un jeu pour lui et un cercle vicieux pour le client.

Il faut savoir que courir, crier ou dire « non » peut stimuler certains chiens à démontrer encore plus des comportements perturbateurs. Les chiens très actifs sont souvent encouragés dans leurs agissements par la seule attention qu’on leur accorde. Sur le coup, le chien peut cesser par peur, mais à la longue, le comportement aura tendance à revenir et souvent plus intensivement.

Votre chien vous observe: il épie vos moindres gestes. Si vous mettez vos bas et qu'il se présente à vous en tirant sur un bas, c'est qu'il a besoin de jouer et d'avoir de l'attention. Si vous répondez à son besoin d'attention de façon inappropriée, vous pourriez engendrer des comportements indésirables.

La meilleure intervention dans ce cas et de faire la technique de l’échange. Il faut offrir au chien, un élément renforçateur encore plus grand que le plaisir que ce jeu lui procure. Il suffit de leurrer le chien en le guidant à laisser le bas (détourner l’attention du chien vers ce qui pourrait l’intéresser encore plus) et de renforcer le fait de laisser le bas (enseigner un comportement contraire).

Avec de la nourriture (comme un morceau de viande) ou un jouet hyper intéressant, un échange peut être opéré pendant que le chien commence son manège. Le but est de faire comprendre au chien, qu'il sera encore plus payant pour lui de donner l'objet de son vol et en bout de ligne de l'ignorer totalement.

La première étape est donc de présenter un bas (sans trop le bouger) au chien qui le prendra dans sa gueule. Immédiatement, placer sous le nez du chien (leurrer) le nouvel élément (nourriture appétissante ou jouet). Le chien, voulant manger ou prendre le jouet, laissera inévitablement le bas (contre-conditionnement). Dès qu’il s’exécute, il faut dire « donne » et lui proposer la nourriture ou le jouet. Cet échange entre le bas et l’élément permettra de faire apprendre un comportement contraire au chien, et de changer l’émotion d’excitation en calme et en attention au guide.

La deuxième étape sera de faire bouger le bas et de stimuler le chien encore plus, lorsque la première étape sera réalisée avec succès. Le chien devra avant de passer à cette étape, connaître la signification du mot « donne ».

Voici une vidéo explicative de la deuxième étape: https://www.youtube.com/watch?v=MHREkVCnlRY. On peut voir dans cette vidéo, l’encadrement d’une cliente en travail avec son chien.

Rappelez-vous que le but ultime est que le chien ignore totalement ce qu'il voulait voler auparavant. Une fois que le chien aura bien intégré la demande de donner, il faudra travailler avant que le comportement de prendre le bas ne se produise, ceci dans le but évident de ne pas créer un comportement en chaîne: je vole, je donne et je mange et je recommence!

La troisième étape sera d'intégrér le "touche pas" en mettant un bas par terre et en poursuivant l'échange avec l'élement nourriture ou jouet. Ensuite, augmentez la stimulation en lançant le bas, le chien devant rester impassible.

Il faudrait également faire dépenser l'énergie que votre chien essait de dépenser en jouant avec des objets qui vous appartiennent, en la canalisant dans le jeu et dans le sport.

Et rappelez-vous que chacune de nos interventions avec un chien aura une incidence sur son comportement. L’attention, même si elle est donnée sous forme de punition pourrait amener le chien à vouloir répéter un comportement indésirable.

Publié dans comportement