PROJET LOUVE: Chronique no 9: apprentissage de la promenade en liberté

Publié le par fidelecanin

A mesure que Louve grandit, les promenades en liberté deviennent une nécessité. Car le besoin d'exercice devient de plus et plus important. A 5 mois, elle peut courir à sa guise, une bonne heure de suite (marche, trot et course en alternance selon ses désirs) et ne pas être épuisée. C'est pourquoi, à cet âge, le plus bel apprentissage est la marche et le trot dans les champs pour y découvrir des odeurs, des pistes et explorer l'environnement.

Près de chez moi, il existe des champs vallonneux avec des pistes de véhicules 4 roues très peu fréquentés. Loin de la route, le secteur est idéal pour relâcher mes longes en toute sécurité et donner plus de liberté à mes chiens. Les chiens ont tendance à suivre les pistes déjà tapées. Panda a apprit un solide rappel et à rester dans notre piste pas trop loin de moi. Louve ne connaît pas encore ces consignes.

Munie de morceaux de viande dans une pochette d'entraînement, j'aborde le champ et je détache les longes. Je procéde à des rappels systématiques quand la distance qui me sépare d'eux est d'environ 40-60 pieds avec le mot "viens" (leur nom précédant le mot). Quand les chiens reviennent à l'appel et s'assoient devant moi, ils ont droit à un morceau de viande, un bon mot et un retour à la liberté sur demande ("va courir ou en avant"). Triple récompense!

Il est important de faire des rappels à vide (sans les attacher) pour que le retour vers moi ne signifie pas nécessairement la fin de la liberté mais un plus (la nourriture) et un retour vers celle-ci. Je récompense également la plupart des initiatives de retour sans demande de ma part.

On pourrait également désensibiliser le fait d'attacher le chien en longe en attachant et détachant immédiatement le mousqueton au harnais du chien. Ainsi, le fait d'attacher la laisse ou la longe, n'annonce pas toujours la fin de la promenade.

Donnez toujours la consigne du rappel joyeusement même s'il a été long à se faire. Il ne faut JAMAIS que la demande de rappel soit donnée avec une intonation punitive (crier, chicaner, punir) si on veut que le chien revienne vite et toujours avec bonheur.

Voici un petit jeu qui peut augmenter le focus sur vous et la rapidité du rappel lors de vos promenades en liberté: quand vous appelez joyeusement votre chien, partez à courir dans l'autre sens. Cela stimulera l'instinct de poursuite. Récompensez abondamment par un jackpot de nourriture à l'arrivée. Un autre jeu est aussi utile: jouez à la cachette dans les bois en vous cachant derrière un arbre et appelez votre chien. Faites lui la fête lorsqu'il vous découvre. Il aura ainsi tendance à vous surveiller de plus près lors de vos promenades en liberté.

En terminant, sachez que la liberté accordée sous sécurité est le plus beau cadeau que vous pouvez faire à votre chien. Le bien être psychologique s'ajoutera au bien être physique de la promenade.

Visionnez la vidéo https://youtu.be/yrkjjfeD4EY pour avoir un aperçu du travail avec Louve en apprentissage de la liberté en longe relâchée. Sur ce, bonne promenade!

 

Danielle Gauthier De Varennes

Éducateur canin comportementaliste

PROJET LOUVE: Chronique no 9: apprentissage de la promenade en liberté

Publié dans education chiot